Progression

Quels lancers choisir pour avoir une progression linéaire de l’apprentissage?

J’ai assisté, en tant qu’observateur, à plusieurs cours et chacun semble avoir sa propre idée sur le sujet. Aujourd’hui, l’instructeur avait débuté avec le single spey, suivi du snake roll et du double spey.

À mon humble avis, le single spey est le lancer le plus difficile à maîtriser, si le double est accessible à un débutant, le snake roll demande une habileté à aérialiser la soie qui demande une certaine pratique.

Le premier problème que tout débutant doit résoudre, c’est le rapport de force des deux mains. Le mouvement le plus simple pour s’y essayer, c’est le roll cast. Pas d’ancrage, pas de position, pas d’élan, juste la bonne impulsion. Dès que la soie s’étend correctement, il est temps d’apprendre à libérer la ligne à l’horizontale, au-dessus de l’eau. L’étape suivante, c’est bien sûr le switch cast. Je rappelle la différence fondamentale entre le switch et le single spey: il n’y a aucun changement de direction. Le switch est donc l’évolution normale du roll cast et ce n’est toujours pas un single spey. Ce qui est important, c’est que cela permet de travailler l’ancrage. Celui-ci est le plus simple de tous, l’avançon est posé en prolongement de la soie et pointe dans la bonne direction.

L’ancrage est une partie importante des lancers, mais l’autre partie est la gestion de la soie en l’air. Cela permet aussi de changer de sujet et de s’essayer à quelque chose de nouveau. Donc mon choix pour le lancer suivant est le C-Cast. C’est un lancer très facile à faire. La boucle initiale peut-être très grande, petite, rapide, lente, cela n’a pas d’importance, il faut juste tenir la soie dans l’air suffisamment longtemps pour positionner l’ancrage. Il faut ensuite apprendre à redresser l’ancrage.

Arrivé à cette étape, on a touché à tous les problèmes du lancer, mais ce qui est encore mieux c’est qu’on a assez de cordes à son arc pour aller à la pêche.

Tous ces éléments  compris, même s’ils ne sont pas parfaits, il est temps d’aborder les mouvements en revers. C’est le bon moment pour les introduire et en profiter pour parler du problème du vent (C.f. Sous le vent ).

L’étape suivante est enfin d’expérimenter le single spey puisque tous les éléments de base ont été vus: position, ancrage, élan.

Le Double spey est le second lancer classique au programme. Tous les autres lancers peuvent venir ensuite, mais le snake roll est l’un des tous derniers avec le Z-cast parce que la petite  impulsion nécessaire est une des plus difficiles à appliquer correctement.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans cours de pêche, spey casting, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.