Distance

Tout le monde vient à moi en me disant que le spey permet de lancer plus loin et cela leur semble la seule bonne raison d’apprendre une nouvelle technique.

Hier, j’étais sur la rivière. J’arrive dans une fosse où des truites montraient régulièrement le nez. Un pêcheur était au milieu et s’essayait, vainement, à atteindre les ronds. Comme il n’y arrivait pas, je le vois changer de mouche, un muddler pas si gros que ça d’ailleurs, pour une mouche bien plus petite. Après plusieurs minutes, je comprends qu’il ne bougera pas de là où il est et je lui demande poliment si je peux me mettre à l’aval de sa position. Comme d’habitude, j’ai deux cannes avec moi, une canne à deux mains de 15′ soie 8 et une canne 9′ soie 8 aussi. Je prends ma canne à deux mains, je rentre dans l’eau, mais en arrière de lui d’au moins 20 pieds. À mon premier lancer, je traverse. Il tourne la tête, regarde la canne et je l’entends penser avec une grande canne c’est trop facile. J’essaie une série de mouches sans résultat et je décide de réessayer celle qui a marché le matin même. Comme elle est attachée sur mon autre canne, je sors de l’eau et reviens avec ma canne à une main. Il n’a pas été sans noter ce changement et quand, à mon premier lancer, je traverse encore la rivière, je l’entends penser très fort des mots que je ne peux pas répéter. Comme il faut bien que je fasse un peu de publicité pour mes cours, je passe au spey cast à une main et là s’en trop pour lui, il s’en va.

Je ne suis pas du genre à faire étalage bien qu’il faille quand même que mes capacités soient reconnues si je veux avoir des clients. Il est évident que je lance pratiquement tous les jours, et si je ne pêche pas, je m’entraîne pour améliorer la qualité de mes lancers, alors que la majorité des pêcheurs ne peuvent s’exercer qu’en moyenne 5 jours par an.

Cette petite histoire sert juste à démontrer que lancer loin n’est pas l’apanage du spey, c’est une question de technique. Ce n’est pas non plus la longueur de la canne qui va faire une différence sauf si on cherche à lancer à l’autre bout d’un terrain de foot comme le champion de lancer. Ce pêcheur perdait au minimum la moitié de sa puissance parce qu’il tournait l’avant-bras horizontalement et sa canne travaillait dans deux plans au lieu d’un seul. Je n’ai pas voulu m’immiscer dans sa pêche et il est parti trop vite pour que je puisse lui proposer de l’aider, mais en 5 minutes m’aurait suffi pour corriger ce défaut. Changer de mouche n’est pas une solution à ce problème, tout ce que cela fait, c’est que vous ne voyez plus la mouche atterrir et donc vous perdez le problème de vue. C’est d’ailleurs un exercice que j’aime faire avec mes étudiants: mettre une très grosse mouche et montrer comment transmettre l’énergie jusqu’au bout de l’avançon.

Surtout, n’imaginez pas que vous pourrez lancer plus loin avec une canne spey parce qu’elle plus longue, plus puissante ou plus chère. Plus longue signifie qu’elle sera plus difficile à cadencer. Plus lourde signifie qu’elle sera plus fatiguante. Et plus chère, simplement qu’elle vous coûtera plus d’argent.

N’importe qui peut lancer à 80′. J’utilise les cannes les moins chères que je peux trouver parce qu’elles sont la plus part du temps aussi bonne que les cannes à 1000 $. N’oubliez pas que dans les 1000 $, il y a 800 $ pour les superbes publicités que vous voyez à la télé et dans les journaux. Il y a 100 $ pour le testeur de renom (n’y a-t-il pas conflit d’intérêts?) et il ne reste que quelques sous pour les brins tout nu. Choisissez-vous une canne d’abord pour son action et ensuite en fonction de vos préférences et de vos capacités. Pour moi, jamais un débutant ne devrait s’essayer avec une canne ultra rapide par exemple.

Pour atteindre une plus grande distance, quelque soit votre canne, ralentissez! En lisant la description de l’examen de certification, un point a retenu mon attention:  » être capable de ralentir son mouvement pour mieux le démontrer aux étudiants ». À première vue, cela me semblait farfelu. Comment pourrais-je ralentir mon lancer, je suis obligé de suivre le rythme. En testant, je me suis rendu compte qu’on pouvait effectivement ralentir son mouvement et bien plus qu’on ne le pense. Depuis je lance plus lentement que jamais. La plupart des pêcheurs lancent trop vite. Je pense que la majorité a peur de voir la mouche s’accrocher dans les arbres , ou que leur ligne tombe par terre derrière eux  ou que le vent entraîne la soie. Aucun n’a d’yeux tout autour de la tête pour vérifier que rien de ces grands dangers ne va arriver et si par malheur ils accrochent les arbres, ils accélèrent encore. Quand je donne les cours, je pense que mon leitmotiv est : doucement, lentement, ralentissez, attendez, laissez la ligne etc.

Mettez plus d’énergie voilà la solution et c’est seulement ça qui va vous garder la ligne haute.

N’achetez pas une canne à deux mains pour lancer plus loin! Aller plus loin en achetant une canne à deux mains.

Entraînement

Si vous voulez vous essayer à l’exercice de la grosse mouche, n’oubliez pas de grossir votre avançon. Un avançon trop fin ne peut pas transmettre l’énergie nécessaire à une grosse mouche. C’est un simple problème d’électricité: vous ne pouvez pas faire passer un gros courant dans un petit fil, il va surchauffer et brûler. Utilisez un bas de ligne de 9′ en nylon de 10 ou  12 livres. La mouche peut-être n’importe quoi comme un gros muddler, une souris, un bomber ou une mouche à steelhead.

Ce contenu a été publié dans spey casting. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Distance

  1. Danou gérard dit :

    Cher Monsieur,
    je suis débutant pour la pêche au saumon et je découvre votre site pédagogique, il est remarquable e t je vous félicite. Si je vivais au Canada je serais un de vos élèves, mais je vis en France vers Paris aussi je serai un élève virtuel, à moins de venir l’an prochain vous voir pour apprendre avec vous . Merci

    Cordialement
    g.danou

  2. admin dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre commentaire.
    Vous êtes cordialement invité à venir visiter nos rivières et tester les techniques que j’enseigne.
    La façon de pêcher le saumon est assez différente ici de celle que vous utilisez en France, mais le lancer spey est universel.
    Je suis en train de préparer une série de vidéos basée sur les cours que je donne et les difficultés que rencontrent mes élèves pour offrir un cursus virtuel encore plus facile à suivre.
    Bonne journée

  3. Claude dit :

    Bonjour, je suis en grande lecture concernant la technique de lancer. Je suis arrivé sur votre site par hasard et je l’ai beaucoup apprécié.je pêche à une et à deux mains. Je retiens beaucoup votre notion de ralentir. C’est tellement vrai. Lorsque mes chums me disent que je n’ai vraiment pas l’air de forcer lorsque je lance, je leur dis que je veux vivre vieux sans mal d’épaule.
    Un rythme plus lent est gagnant. Merci de le redire.

Les commentaires sont fermés.