Lancer à la mouche traditionnel

Je suis sûr qu’il ne vous manque pas grand-chose pour améliorer considérablement votre lancer traditionnel. À force de pêcher, tout le monde finit par s’habituer à ses propres petits défauts. On pallie les erreurs. On contourne les obstacles. On rage de ne pas pouvoir lancer un tout petit peu plus loin, mais cela n’empêche pas de pêcher.

Deux heures avec quelqu’un qui corrigera vos défauts et vous donnera une meilleure qualité de pêche, c’est sûr que cela vaut la peine. En profiter pour découvrir une nouvelle rivière, reconnaître les meilleurs spots dans les fosses.

Vous êtes débutant, c’est encore mieux, apprenez directement la bonne façon de faire. Apprendre avec le voisin, le copain ou l’ami qui eux-mêmes ont appris « sur le tas » n’est pas la manière la plus rapide. Le seul avantage, c’est que c’est la moins chère. Ensuite, ce sont des années à vous battre avec la canne à pêche et à ne pas pouvoir profiter pleinement de vos quelques journées de pêche. Deux jours sur la rivière pour savoir lancer et en profiter pour apprendre à pêcher, c’est la seule vraie base à laquelle chaque pêcheur devrait avoir droit.

1 réponse à Lancer à la mouche traditionnel

  1. Ping : Lancers classiques et modernes | EZSpey

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.