Single Spey à une main vidéo

Ce qu’il faut regarder

Dans la première séquence, on peut voir que, malgré le courant très fort, il n’est pas besoin de grands efforts pour sortir la soie de l’eau. Par contre, il est plus difficile de doser l’effort pour l’amener à sa place et c’est en ça que le C-Cast est plus simple dans cette situation. En effet, le courant tire sur la soie et il y a donc un effet boomerang lorsqu’elle se détache.

Dans la seconde séquence, on voit que le lancer s’allonge progressivement. La boucle reste très serrée pendant le lancer avant et l’avançon se déroule naturellement.

Pendant le ralenti de la troisième séquence, n voit bien la forme particulière de la V-Loop qui est une D-Loop dynamique. Toute la soie est aérialisée ainsi que l’avançon mais la mouche reste à sa place, c’est le juste équilibre entre synchronisation des mouvements et forces appliquées qui permet cela.

Pour vous entraîner

Comme je l’ai dit le single spey est le Saint Graal du spey casting. Commencez par pratiquer le switch, c’est-à-dire un single spey sans changement de direction. Sortez la longueur de soie idéale et essayez de trouver le mouvement répétitif qui donne le meilleur résultat. Lorsque vous pouvez répéter plusieurs le même mouvement dans une direction unique, changez de direction d’environ 5°. C’est tout petit, mais c’est un grand pas! Théoriquement, il est possible de faire un changement de direction de 180° mais ce n’est pas pour tout de suite!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.