C-Cast en revers à une main vidéo

Ce qu’il faut regarder

Dans cette vidéo, on voit d’abord le mouvement de dos dans un fort courant. Le lancer est exécuté de manière à positionner l’ancrage suffisamment haut pour que le courant l’amène à la bonne position au moment d’exécuter le switch cast.Ensuite, on voit le mouvement de l’aval, ce qui permet de bien voir la disposition en arc de cercle de la soie posée sur l’eau. Le lancer est fait pour remettre la soie perpendiculairement au courant.

En voyant le mouvement directement de l’arrière, on peut mieux se rendre compte de l’asymétrie du mouvement. Le C est fait en aval du pêcheur et la main remonte vers l’amont pour amener la soie dans un plan parallèle à l’eau. Lorsque la main est à sa position maximale en amont, la ligne est parfaitement horizontale et il ne reste qu’à la laisser se poser sur l’eau.

La vidéo montre bien aussi la différence entre le C-Cast et le revers: dans le premier cas, comme pour tous les coups « Droits », le mouvement se fait au-dessus de la l’épaule qui tient la canne alors que le revers se fait au-dessus de l’épaule opposée. Autre indication facile à retenir, l’ancrage du coup droit se fait sous la main de la canne alors que l’ancrage du revers se fera sous la main de la ligne. Je vous rappelle l’utilité de savoir faire les deux mouvements. la D Loop est toujours faite sous le vent pour que le vent pousse la mouche loin de vous pendant qu’elle passe à portée de vos oreilles. Si le vent vient de l’amont, vous mettrez votre D Loop ou votre ancrage à l’aval et ce sera donc un C-Cast en revers. Si le vent vient de l’aval, ce sera le contraire. La manière la plus simple de se souvenir c’est que votre tout premier mouvement doit se faire dans le sens du vent. Si le vent va de droite à gauche, je vais commencer à dessiner un C et ce sera un revers. Dans le cas contraire, le vent va de gauche à droite, je fais un c inversé et donc un C-Cast.

Pour vous entraîner

Ce mouvement semble plus naturel que le C-Cast droit, mais comme l’accélération se fait vers l’intérieur de la main, elle est moins efficace que dans l’autre sens. C’est encore pire quand on en arrive au lancer final. Dans un lancer droit, le poignet travaille de haut en bas, comme pour un marteau. En revers, le poignet travaille de côté. C’est tout le problème des mouvements en revers. Certains préfèrent changer de main. Dans ce cas, vous obtenez la force, mais, comme pour le marteau tenu de l' »autre » main, vous perdez de la précision. Mais que cela ne vous empêche pas d’essayer, cela pourrait parfaitement fonctionner pour vous ou même mieux fonctionner que le revers. Par contre, vous pouvez profiter de votre meilleure qualité de mouvement lorsque vous allez reprendre la soie pour faire la D-Loop. Projetez bien votre soie pour pallier la faiblesse de votre lancer revers.

Étant donné la difficulté accrue, il est d’autant plus important d’avoir la longueur idéale de soie.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.